Notre mission :

Les Antennes de paix se proposent de

· capter et relayer les appels de populations aux prises avec des situations de violence et d’injustice, génératrices de conflits destructeurs voire meurtriers;

· faire mieux connaître les initiatives des artisanes et artisans de paix essentielles au devenir de ces communautés humaines : www.prixdupublicpaix.org

· utiliser les nouveaux médias pour contribuer à mieux faire connaître et aimer l’ensemble des peuples et des êtres humains :http://antennesdepaix.org/
et
www.24365p.org



28 octobre 2010

INVITATION : Documentaire de PATRICE RODRIGUEZ


INVITATION : Documentaire de PATRICE RODRIGUEZ (2005)

Tourné en Argentine, au Brésil et au Québec

INVITATION

aux membres et amiEs de Pax Christi Montréal (Antennes de paix)

le vendredi soir 5 novembre 2010, à 19h30

au 8789, rue Berri, Montréal

à quelques pas du métro Crémazie, sortie Nord

Nous voulons réfléchir ensemble sur l’exclusion sociale

à partir des paroles et des actions concrètes des excluEs

ici et ailleurs.

Seront avec nous pour partager leur expérience

PATRICE RODRIGUEZ

réalisateur et fondateur de l’organisme Parole d’excluEs

et

CAROLE LÉGER

Animatrice à L’Accorderie de Montréal-Nord

Pour une meilleure organisation, confirmer votre présence à antennesdepaix@gmail.com

ou par téléphone à Pax Christi : 514-389-1300

27 octobre 2010

Un Sommet contre la guerre et le militarisme à Montréal

Le Collectif Échec à la guerre, une coalition d’organismes dont Pax Christi Montréal est membre, organise un Sommet populaire contre la guerre et le militarisme, qui se tiendra à Montréal du 19 au 21 novembre 2010, et y convie les organisations de la société civile québécoise ainsi que tous les citoyennes et les citoyens préoccupés par ces enjeux. Les principaux sujets traités seront : le virage militariste de la politique étrangère canadienne, les dépenses militaires et le commerce des armes, les femmes et la guerre, le droit international mis à mal au Conseil de sécurité de l’ONU. En préparation au Sommet, le Collectif a publié quatre brochures sur les thèmes qui seront traités au Sommet. Pour télécharger ces brochures, le programme de cet événement et l’inscription au Sommet, visiter le site http://echecalaguerre.org;

L’une des rencontres publiques préparatoires au Sommet, qui a eu lieu à Montréal le 20 octobre 2010, a réuni à une même table Raymond Legault, porte-parole du Collectif, Rachad Antonius, spécialiste du Moyen-Orient et Gisèle Turcot, de Pax Christi Montréal, qui a traité des effets de la guerre du point de vue des femmes. Pour mieux connaître la participation de Pax Christi Montréal au Collectif et au Sommet, contacter le délégué Richard Renshaw rwrenshaw@sympatico.ca

1 octobre 2010

La foi: est-elle nécessaire pour vivre? - par Gilles Pilette

Le 28 septembre dernier, je participais à un débat intitulé « La foi est-elle nécessaire pour vivre ? » avec Claude Braun, professeur au département de psychologie de l’UQUAM et auteur de « Québec athée, aux Éditions Michel Brûlé 2010 et Raynald Valois, professeur retraité de la faculté de philosophie de l’Université Laval et auteur de « Un Dieu sans nom» Éditions du Jour 2010. Ce débat était animé par Marie-André Lamontagne, éditrice et animatrice.
À la lumière des interventions des invités et du public, j’ai constaté que cette question divise profondément les croyants et les non croyants. Comme le dit si bien ma collègue Gisèle Turcot, présente elle-aussi à ce débat : « pourquoi ces humanistes sentent-ils autant le besoin de se positionner contre la religion catholique, pourquoi faire le procès de la religion en invoquant d’ailleurs la plupart du temps des sujets dépassés et traités avec un certain anachronisme ?»
De plus, je crois qu’il aurait été pertinent de savoir si au-delà de ces positions nous pouvions ensemble nous engager pour l’avenir de la planète, pour la justice , les droits de l’homme, le climat, etc., sans oublier l’avenir de nos enfants et nos petits enfants.
Il y a là à mon avis, des obligations qui dépassent nos luttes intestines.
En disant cela, j’ai en tête la lecture du livre de Ursula King, théologienne de l’Université de Bristol et auteure du livre « La quête spirituelle à l’heure de la mondialisation » Éditions Bellarmin 2010.
Les défis nous obligent à relever nos manches pour la promotion du développement humain. Le dialogue doit être séculier et religieux en même temps. C’est un travail en commun, sans chercher à imposer sa doctrine ou « sa vérité », sans chercher à recenser les malheurs du passé ou à porter des jugements sur le vécu religieux et du non religieux.
À la suite de Ursula King « il devient particulièrement urgent de nous demander ce que nous pouvons apprendre les uns des autres; comment faire servir les abondantes ressources des différentes traditions religieuses ( ou non religieuses) au bien de la communauté humaine plutôt que sa destruction » ( page 76).
Bref, ce débat aurait dû nous conduire vers une prise de responsabilité globale pour changer le monde ensemble. Nous ne sommes pas seulement responsables de notre personne et de notre voisin immédiat. En tant qu’espèce en évolution sur le plan moral et spirituel, nous portons ensemble la responsabilité de tous les habitants de la planète. Et ceci dans le domaine religieux comme en laïcité.

Gilles Pilette
Membre sympathisant de Pax christi Montréal

Guide sur le droit international et les enfants dans les conflits armés


Communiqué


Montréal, 1er octobre 2010
Le droit international est-il en mesure de répondre aux défis pratiques de la protection effective des droits de l’enfant dans les conflits armés aujourd’hui? Une conférence sur ce thème a eu lieu le 30 septembre 2010, à Montréal (Canada), sous les auspices de la Chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public (Université McGill) en collaboration avec le Bureau International des droits des enfants (BIDE / IBCR). À cette occasion, le BIDE a lancé une nouvelle édition du volume Les enfants dans les conflits armés. Un guide en matière de droit international humanitaire et de droit international des droits de la personne. Après un survol des lois et des développements législatifs visant la protection des enfants touchés par les conflits armés – et pas seulement des enfants soldats – ce guide aborde les divers problèmes auxquels font face ces enfants. Parmi les annexes on trouve un lexique fort utile qui définit les termes et les concepts relatifs à cette problématique. Pax Christi Montréal était représenté au lancement de ce guide, publié en français et en anglais, qu’on peut télécharger gratuitement en communiquant avec le site http://www.ibcr.org/.

- 30 -

Renseignements
Gisèle Turcot, secrétaire
Pax Christi Montréal : antennesdepaix@gmail.com